Centre Hospitalier d'Auch Au cœur de votre territoire de santé

Le séjour

1. Faire connaissance avec bébé

Premier regard, première tétée, premier bain, votre accouchement sera suivi de nombreuses premières fois. Notre équipe sera là pour vous entourer dans vos premiers liens avec votre enfant tout en respectant votre intimité.


2. Le retour en chambre

Le séjour à la maternité dure de 3 à 4 jours si vous avez accouché par voie basse et s’il n’y a pas eu de complication. Si vous avez accouché par césarienne, le séjour dure en moyenne de 5 à 7 jours. Si votre enfant a besoin d’être hospitalisé dans le service de néonatologie, vous avez droit à une hospitalisation de 12 jours prise en charge par la caisse primaire d’assurance maladie. Il existe également des chambres parents/enfant au sein du service de néonatalogie pour être au plus proche de votre enfant dès que cela est possible.


3. Exemple d'une journée au sein du service maternité

→ Le petit déjeuner est servi entre 7h30 et 8h00, dans votre chambre.

Au cours de la matinée :

  • La visite de la sage-femme permet de s’assurer de la bonne évolution des suites de couches avec un examen clinique quotidien et répond à toutes vos questions. Elle surveille également l’adaptation et l’alimentation de votre bébé lors de ses premiers jours de vie.
  • L’auxiliaire de puériculture ou l’aide-soignante vous accompagne tous les jours pour les soins au nouveau-né, le bain et l’alimentation. Le bain de bébé se fait en général le matin. Il est pesé tous les jours et nous surveillons l'apparition d’un éventuel ictère (jaunisse).
  • Le ménage de la chambre est réalisé (quotidiennement).
  • Un examen par un pédiatre est réalisé le deuxième ou le troisième jour de vie de l'enfant.

→ Le repas de midi est servi entre 12h00 et 12h30.

→ Entre 13h00 et 14h00, généralement le lendemain de la naissance (hors week-end et jours fériés), un agent de la caisse primaire d’assurance maladie se rend dans votre chambre pour faciliter les démarches administratives (rattachement de votre enfant à la caisse primaire d’assurance maladie) et pour organiser la venue d’une sage-femme libérale à domicile dès votre retour à la maison (PRADO : programme de retour et d'aide à domicile). L'organisation du PRADO peut être anticipée pendant votre grossesse via votre compte AMELI. Vous pouvez également envisager une sortie précoce dans le cadre d'un relai PRADO précoce. Dans tous les cas, une prise de contact en cours de grossesse avec une sage-femme libérale est conseillée.

→ Un goûter est servi à 16h00.

→ Le repas du soir est servi entre 18h30 et 19h00.

Une personne peut vous accompagner durant votre séjour et rester auprès de vous la nuit. Nous possédons des lits accompagnants. Ces lits sont facturés 30 euros les trois nuits. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez vous rendre à l’accueil de l’hôpital pour vous munir de tickets. Renseignez vous auprès de votre mutuelle pour le remboursement. La personne accompagnante peut également commander des repas pour la durée du séjour à l’accueil de l’hôpital.

La location de la télévision se fait à la boutique de l’hôpital aux heures d’ouverture et vous est facturée. En dehors des horaires d’ouverture, elle peut se faire directement dans la chambre avec le téléphone.

Nous vous demandons de lire le règlement intérieur de notre service et de le respecter.


4. Les soins de puériculture

Lors de votre séjour, vous êtes accompagnés pour les soins de nursings, bain, alimentation, change etc. Certains membres de l’équipe sont formés à la pratique du bain enveloppé ainsi qu’aux massages et portages des nouveau-nés.

Des tests de dépistage sont réalisés :

  • Le dépistage de la surdité (Potentiels Evoqués Auditifs) au deuxième jour de vie.
  • La fréquence cardiaque ainsi que le taux d’oxygène dans le sang sont également contrôlés lors du dépistage de la surdité.
  • Le test de Guthrie : il s’agit d’un prélèvement de quelques gouttes de sang sur le dessus de la main ou du talon. Il se fait au troisième jour de vie au plus proche de l’heure de naissance. Il permet de dépister des maladies rares que l’on sait guérir ou prendre en charge (une documentation vous sera remise).

Un consentement vous sera demandé pour le dépistage de la surdité et le test de Guthrie.

Un examen médical est réalisé au deuxième ou troisième jour de vie par le pédiatre qui autorisera votre départ.

Nous surveillons également régulièrement l’apparition d’un ictère (jaunisse) à l’aide d’un appareil que l’on appelle un biliflash (mesure trans-cutanée du taux de bilirubine dans le sang, non invasive).


5. L’alimentation de bébé

Vous avez la possibilité d’allaiter votre bébé au sein ou au biberon. Quel que soit votre choix, l’équipe de la maternité vous accompagnera et vous donnera les conseils dont vous aurez besoin.

  • Si vous avez décidé d’allaiter votre bébé au sein :
    Le lait maternel fournit exactement le mélange de nutriments et d’anticorps dont votre bébé a besoin. L’équipe soignante vous donnera des conseils sur les positions d’allaitement, l’efficacité et le rythme des tétées. Il est parfois nécessaire d’utiliser des bouts de seins en silicone ou un tire-lait.
    La poursuite de l’accompagnement à l’allaitement maternel peut se faire avec une sage-femme libérale à la sortie de la maternité.
    LIVRET ALLAITEMENT MATERNEL
    Bon à savoir : toute maman qui le souhaite peut faire un don de lait maternel au lactarium, qui sera ensuite destiné à un bébé, le plus souvent prématuré. Le lactarium le plus proche est celui de Bordeaux. Vous pouvez joindre le 05 53 64 26 22 pour avoir des renseignements et les coordonnées d’une collectrice qui passera à votre domicile.
    Retrouvez toutes les informations directement sur le site internet du CHU de Bordeaux : https://www.chu-bordeaux.fr/Patient-proches/Maternit%C3%A9/Lactarium/
  • Si vous avez décidé d’allaiter votre bébé au biberon :
    L’équipe soignante vous donnera des conseils sur le rythme des tétées, la quantité de lait à donner à votre bébé et la préparation des biberons.
    À la maternité, nous possédons des nourettes de lait (petit biberon pré-rempli à usage unique) prêtes à l’emploi que nous vous fournissons pour le séjour. Vous n’avez pas besoin de prévoir du lait en poudre. L’équipe vous précisera quel lait acheter pour le retour à la maison et vous apprendra à préparer un biberon.


6. Soutien à la parentalité

La grossesse est un moment particulier voir unique dans la vie d’une femme. C’est à la fois un moment de transformations physiologiques et parfois psychologiques qui peuvent être source de stress ou de certaines appréhensions.
Une psychologue clinicienne se tient à votre disposition pendant la grossesse sur demande mais aussi de la conception aux trois ans de l'enfant au sein de PANDA 32 (service de psychiatrie périnatale et d'accompagnement à la parentalité du Gers). Elle est présente deux fois par semaine dans le service et pourra vous rencontrer à cette occasion si vous en formulez la demande. Vous pouvez également prendre rendez-vous au secrétariat de la maternité ou à la Guidance Infantile d'Auch.
Une assistance sociale est également disponible concernant les démarches administratives et vos questions sur vos droits si vous êtes dans une situation particulière (couverture sociale, aide-ménagère…).


7. La déclaration de naissance

Elle doit être réalisée dans les 5 jours qui suivent la naissance (le jour de naissance ne compte pas dans ce délai) au service d'Etat Civil de la mairie d'Auch, sur rendez-vous. Elle est obligatoire pour tout enfant né en France. Si elle n’est pas faite dans un certain délai, une régularisation par voie judiciaire est nécessaire. Des sanctions pénales sont encourues.

Les documents à fournir en vue de la déclaration de naissance sont les suivants :

  • Certificat de naissance remis par la maternité.
  • Livret de famille si vous en avez un.
  • Les pièces d'identité du ou des parents ou actes de naissance.
  • Les actes de reconnaissance (s'ils existent).

Retrouvez toutes les informations directement sur le site internet de la mairie d'Auchhttp://www.mairie-auch.fr/index.php/vos-demarches-mairie-auch/etat-civil/naissance


8. Préparer votre retour à la maison

Dans le cadre de la collaboration avec la CPAM, une conseillère PRADO (programme de retour et d'aide à domicile) se rendra dans votre chambre à la maternité et organisera, si vous le souhaitez, le passage d'une sage-femme libérale à votre domicile après votre retour à la maison. La sortie est réalisée de préférence en fin de matinée. La veille, vous aurez la possibilité d'échanger avec une sage-femme et elle vous promulguera l'ensemble des conseils de sortie. Pensez à vous munir d’un dispositif sécurisé adapté au transport de votre bébé. La sortie de votre bébé est décidée après la visite du pédiatre et la vôtre par la sage-femme ou l’obstétricien. Juste avant votre sortie, la sage-femme vous remettra les ordonnances et les papiers nécessaires : le carnet de santé de votre bébé ainsi qu’un courrier destiné à votre sage-femme libérale ou votre médecin traitant. Il est également nécessaire de réaliser la sortie administrative à l’accueil de l’hôpital à l’aide d’un bon de sortie que la sage-femme vous aura remis. Il vous sera alors proposé de remplir un questionnaire de satisfaction de votre séjour.

Les rendez-vous à prendre :

  • Dans les 3 semaines suivant l'accouchement : l'entretien postnatal précoce peut être réalisé par une sage-femme du service ou votre sage-femme libérale. L'objet de cet entretien est d'exprimer le vécu de votre accouchement, vos questions ou vos difficultés, afin de mettre en place un suivi adapté à vos besoins.
  • 6 à 8 semaines après l’accouchement : la visite post-natale avec une sage-femme, un gynécologue ou un médecin traitant a lieu. Cette visite est obligatoire et consiste à faire le point sur votre état de santé depuis l’accouchement, votre contraception ainsi que la réalisation d'un examen clinique.
  • Deux mois après l’accouchement : les séances de rééducation périnéales et abdominales vous seront prescrites lors de la visite post-natale.  Elles sont à programmer avec une sage-femme libérale ou un kinésithérapeute. Elles ne sont pas obligatoires, mais fortement conseillées. La marche est possible à la sortie de la maternité et la reprise d’une activité sportive peut être envisagée après la rééducation du périnée.

a) Le retour à la maison de maman

Quelques conseils :

  • Saignements : La durée totale des saignements est variable selon les femmes (souvent entre une et trois semaines selon l’allaitement, la contraception etc). Le retour de couches (réapparition des règles) a lieu en moyenne 6 à 8 semaines après la date de votre accouchement, voire plus tardivement en cas d’allaitement maternel.
  • Contraception : nous en discutons avec vous dès la maternité car une nouvelle grossesse est possible avant le retour de couches. De plus l’allaitement maternel, même régulier et exclusif ne protège pas d’une ovulation. Différentes contraceptions sont envisageables, selon vos antécédents médicaux et votre allaitement en cours : pilule, stérilet (au moins deux mois après l’accouchement), implant, préservatifs etc.
  • Cicatrice : en cas de césarienne, il n’y a pas de soin particulier si ce n'est le nettoyage à la douche et le séchage. Les agrafes sont enlevées par une infirmière libérale si vous êtes sortie de la maternité. En cas d’épisiotomie ou de déchirure, la cicatrisation est surveillée lors de votre séjour par la sage-femme. Les fils sont résorbables et s'éliminent au bout d’une dizaine de jours en moyenne. Une toilette avec un savon doux matin et soir suffit.
  • La reprise des rapports sexuels : il est conseillé d’attendre un mois après l’accouchement afin que la cicatrisation soit complète. Passé ce délai, elle se fera quand vous serez prête.
  • Tampon, bain et piscine sont à éviter durant un mois après l’accouchement, afin de prévenir les risques d’infection. En cas de pertes très malodorantes, de douleurs abdominales et de fièvre, il est impératif de consulter en urgence à la maternité.
  • Baby-blues : le baby-blues est normal. Il touche la majorité des femmes et ne dure que quelques jours. Mais si à cet état s’ajoute une perte d’appétit, des insomnies ou s’il perdure trop longtemps, rapprochez vous de votre médecin ou d'une sage-femme.

b) Le retour à la maison de bébé

Les rendez-vous à la sortie :

  • Il est conseillé de peser votre bébé une fois par semaine le premier mois soit avec la sage-femme libérale, soit chez votre médecin traitant ou bien par la Protection Maternelle et Infantile. Pendant le séjour à la maternité, il vous est proposé le passage d’une sage-femme libérale le lendemain de votre départ pour peser votre bébé. C’est ce que l’on nomme le PRADO (programme d'accompagnement du retour à domicile). Si vous sortez le deuxième jour, il est obligatoire qu’une sage-femme libérale pèse votre bébé le lendemain de la sortie et réalise le test de Guthrie s’il n’a pas été réalisé à la maternité. Dans ce cas, un examen médical est également obligatoire entre le 6ème et le 8ème jour de vie de votre bébé.
  • Un examen médical est à programmer à 15 jours de vie (si vous sortez à partir du 3ème jour), puis tous les mois pendant 6 mois. Il peut être fait par votre médecin traitant, un pédiatre ou le médecin de la Protection Maternelle et Infantile.
  • Les vaccins sont à débuter au deuxième mois de l’enfant quel que soit son terme de naissance. Pour les parents et les adultes qui sont proches de l’enfant, vérifier que le vaccin anti- coquelucheux est à jour. Pensez également à la vaccination contre la grippe en période hivernale.

Quelques conseils pour sa sécurité :

  • Couchez votre bébé sur le dos, dans une « gigoteuse » ou « turbulette » adaptée à sa taille, sans couverture, ni oreiller, ni couette.
  • Ne le couvrez pas trop. La température de la chambre doit être à 19/ 20° en moyenne.
  • Ne laissez jamais votre enfant seul même quelques instants : dans son bain, sur la table à langer, dans la voiture, à la garde d’un autre enfant, avec un animal même familier.
  • Ne lui donnez pas de médicament sans avis médical.
  • Ne fumez pas en présence de votre bébé, ni dans les pièces de la maison.
  • En voiture, attachez votre bébé avec un dispositif homologué adapté à son poids.
  • Les pleurs : tous les bébés pleurent, et cela est bien normal puisque c’est leur façon de s’exprimer. Ils n'ont pas forcément faim et ce n’est pas un caprice. L’important est alors d’aider le bébé à se détendre. Plusieurs solutions existent : le porter, le masser, l’installer dans des positions de confort etc. Si vous ne supportez plus les pleurs de votre bébé, sollicitez une personne présente pour prendre le relais. Sinon posez le bébé dans son berceau, là où il est en sécurité et surtout ne le secouez pas. Sollicitez un soutien auprès d’un professionnel de santé en cas de besoin : sage-femme, médecin, puéricultrice etc.
    Deux numéros verts existent pour entrer en contact avec des professionnels de la petite enfance :
    Un numéro d'urgence : la ligne « Allo Enfance en danger » du Service National d'Accueil Téléphonique pour l'Enfance en Danger (SNATED) qui a pour mission d'apporter aide et conseil aux appelants confrontés à une situation d'enfant en danger ou en risque de l'être. Joignable au 119 disponible 24h/24 et 7j/7.
    Un numéro d'aide et d'écoute : la ligne « Allo Parents Bébé » de l'association Enfance et Partage qui a pour mission d'écouter, de soutenir et d'orienter les parents inquiets dès la grossesse et jusqu'aux trois ans de l'enfant. Joignable au 0 800 00 34 56, du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h.
  • PMI : Protection Maternelle et Infantile. Il s’agit d’un service de protection et de promotion de la santé de la famille et de l’enfant. Médecins, infirmières, puéricultrices et sage -femmes vous accueillent gratuitement. Les puéricultrices peuvent vous donner des conseils sur l’alimentation, le sommeil, les soins d’hygiène, le confort, le développement et les relations avec votre bébé. Le médecin de la PMI peut réaliser l’examen médical de votre enfant.
    Contact et renseignements :
    Service de la PMI du Gers – 12, boulevard Sadi Carnot 32000 AUCH – 05 81 32 35 61
  • Il existe également des Maisons des Solidarités dans tout le département du Gers si vous ne pouvez pas vous déplacer à Auch.
    Le site internet « Les 1000 premiers jours » mis en place par le gouvernement vous permettra de trouver de nombreuses informations pour vous et pour votre bébé  : https://www.1000-premiers-jours.fr/fr